MENU

Le massage (Tui Na)

Présentation

Tui signifie " pousser " et Na, " saisir ". Ce sont les deux types de manipulations les plus couramment utilisées dans le massage thérapeutique chinois. Il arrive parfois que le terme Anmo, signifiant " appuyer " (an) et " frotter " (mo), soit relié au mot Tui Na, car ces deux mouvements sont également à l'origine de l'approche.

Le massage Tui Na est, avec l'acupuncture, la diététique, la pharmacopée et les exercices énergétiques (Qi Gong et tai-chi), l'une des cinq branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Il est donc fondé sur la vision à la fois " énergétique " et très pratique qui est propre à la MTC et qui est présentée dans l'onglet Médecine Traditionnelle Chinoise.

Le massage Tui Na diffère des techniques de massage occidentales, surtout à cause du concept énergétique sur lequel il repose (harmonisation du Qi), mais également en raison de la multiplicité des types de manipulations.

En effet, le praticien utilise une grande diversité de techniques variant selon les zones à traiter, le genre de déséquilibre, l'âge et la constitution de l'individu. Selon nos critères occidentaux, le Tui Na se classerait dans la catégorie des massages plutôt dynamiques.

Les techniques de Tui Na permettent de dégager les Méridiens de tout blocage, de stimuler la circulation du Sang et de l'Energie, d'assouplir les muscles et les articulations, et d'accroître la vitalité et la résistance aux maladies.

Les principales techniques

l existe en Chine de multiples écoles de massage. Leur héritage remonte à la dynastie Tang (618-907) qui institua une Académie Impériale de Massage dont l'enseignement reste encore de nos jours la référence classique. Dans ce cas, le massage est considéré comme faisant partie intégrante de la médecine classique.

Cet enseignement classique contient huit sections :

  • Le mouvement :
    ou manipulation mobilisatrice, avec compressions, redressements, tractions, torsions, rotations, extensions, flexions ;
  • L'Effleurage :
    avec frôlements, caresses, onctions ;
  • Le Pétrissage :
    avec pincements et malaxage
  • Les Pressions douces ou fortes
  • Les Percussions :
    avec la paume ou le tranchant de la main, le poing fermé ou en chiquenaude ;
  • Les Frottements :
    avec frictions, lissages ;
  • Les compressions avec les doigts :
    en appuyant, en tirant, en tournant ;
  • Les Techniques Spéciales :
    avec du matériel, ou de l'automassage.

Formation

En Chine, le Tui Na est une discipline enseignée dans les universités. Bien que l'aspect théorique soit assez poussé, son apprentissage repose essentiellement sur la pratique. Il existe plusieurs types d'écoles orientées vers une technique particulière, notamment :

  • L'enroulement pour traiter les tissus mous et les lésions articulaires et musculaires.
  • La digipuncture (ou acupression) qui procède par stimulation des points d'acupuncture pour traiter les maladies internes.
  • La méthode Nei Gung prônant la pratique d'exercices énergétiques et de techniques de massage visant à revitaliser l'organisme.
  • Les manipulations s'appliquant au système musculosquelettique pour traiter les troubles articulaires et les douleurs nerveuses.
  • Bénéfices, limites, contre-indications

    Le Tuina est approprié pour le traitement de problèmes musculaires et articulaires spécifiques et des désordres chroniques des systèmes digestifs, respiratoires et reproductifs dûs au stress. Des protocoles de traitement efficaces ont été testés.

    Le Tuina n'est pas particulièrement utile pour ceux qui cherchent un massage détente, doux, relaxant puisqu'il tend à être plus focalisé sur une tâche par rapport à d'autres types de massage.

    Les contre-indications concernent des conditions impliquant des fractures, phlébite, des conditions infectieuses, des blessures ouvertes ou des lésions.

Contacter le cabinet

Consultez également

Consultez également

c