MENU

Notions sur l'acupuncture

L'acupuncture est une des branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), avec la pharmacopée (ou herbes médicinales), la diététique chinoise, le massage (Tui Na) et les exercices énergétiques (Qi Cong et Tai Chi).

En agissant sur le Qi (voir la définition dans l'onglet " Médecine Traditionnelle Chinoise ") qui circule dans le corps par la voie des Méridiens, elle permet d'activer les mécanismes de régulation de l'organisme.

De fines aiguilles sont insérées à la surface de la peau sur des points précis situés le long des Méridiens, dont il existe une cartographie précise.

L'acupuncture permet aussi d'intervenir, seul ou combiné avec d'autres méthodes sur, une grande variété de déséquilibres (par exemple tendinite, asthme, diarrhées, dépression, etc...), de soulager divers maux courants (mal de tête, rhume, nausée, etc...), mais elle ne saurait s'occuper d'un organisme trop affaibli, guérir certains déséquilibres graves ou pallier des déficiences génétiques.

C'est une méthode simple, efficace et sans danger si elle est conforme à des règles techniques très strictes :

  • Savoir localiser les points de façon précise ;
  • Savoir puncturer convenablement ;
  • Connaître les profondeurs de puncture en fonction du déséquilibre, de l'effet recherché, et des zones à puncturer ;
  • Employer un matériel stérile, jetable et à usage unique.

La moxibustion et autres méthodes

La moxibustion consiste à appliquer, sur les aiguilles ou sur les points d'acupuncture, de la chaleur dégagée par la combustion d'un cône ou d'un bâtonnet d'armoise (herbe séchée aux propriétés caloriques et radiantes).
Les ventouses qui sont fixées sur un point ou glissés le long d'un méridien.

Le " marteau fleur de prunier " ressemble à un petit marteau doté d'aiguilles qui sert à tapoter légèrement la surface de la peau, pour activer l'Energie et le Sang, particulièrement le long des Méridiens.

La stimulation électrique, appliquée sur certains points peut produire une tonification, une dispersion ou une accélération. Le courant utilisé est faible (une centaine de volts), avec des impulsions brèves de quelques millisecondes.

Contacter le cabinet

Consultez également

Consultez également

c