MENU

Les fondements de la médecine chinoise

La théorie du Yin et du Yang

Dans la pensée chinoise, la conception de l'univers et l'explication du monde reposent sur le concept philosophique du Yin et du Yang, qui sont deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes. Le Yin représente les forces de type passif, froid, appartenant à l'ombre, à la profondeur, à l'humidité, etc... Le Yang représente les forces de type actif, chaud, appartenant à la lumière, à la surface, à la sécheresse, etc... L'un et l'autre sont la manifestation d'un mouvement, d'un dynamisme, qui se manifeste suivant quatre modalités :

Yin et Yang s'opposent
Ne s'oppose que ce qui est comparable : jour/nuit, homme/femme, terre/ciel, lourd/léger, froid/chaud, immobilité/mobilité, ainsi de suite à l'infini.

Yin et Yang sont interdépendants
L'un n'existe pas sans l'autre, ils sont les deux aspects d'une même réalité : pas de jour sans nuit, pas de nord sans sud, pas d'extérieur sans intérieur, ....

Yin et Yang croissent et décroissent alternativement
Quand l'un croit, l'autre décroît et inversement, établissant un équilibre dynamique. C'est le cas dans le déroulement des saisons où, par exemple l'énergie froide diminue progressivement de l'hiver au printemps jusqu'à l'été, et où l'énergie chaude augmente inversement.

Yin et Yang se transforment mutuellement
Ils agissent l'un sur l'autre, provoquant des transformations nécessaires à la vie. En plantant des graines avec l'action combinée du soleil (Yang) et de l'eau (Yin) on obtient des légumes, qui à leur tour produiront des graines.

La théorie du Yin et du Yang est appliquée dans la MTC pour expliquer l'origine de la vie, la physiologie humaine, la pathologie, ainsi que les règles et les principes fondamentaux du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies.

La théorie des cinq mouvements

Depuis les temps les plus anciens, les Chinois ont regroupé les éléments naturels en cinq grandes catégories symboliques : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l'Eau. Toute chose sur terre est dominée par un de ces éléments et leur interaction constante, combinée à celle du Yin et du Yang, explique toute mutation et activité dans la nature.

Le Bois :
Il peut fléchir et se redresser, sa propriété est de croître, sortir de terre, il incarne le dynamisme, il représente le printemps.

Le Feu :
Il s'embrase en montant, sa propriété est de réchauffer et de s'élever, il rayonne, c'est le mouvement de l'action, il représente l'été.

La Terre :
Elle reçoit les semailles et produit les récoltes. Au printemps on plante, à l'automne on récolte. Ses propriétés sont le transport, la production et la transformation. C'est le pivot autour duquel s'articulent les quatre autres éléments, c'est le centre, " la mère des dix mille choses ".

Le Métal :
Il est malléable et peut prendre différentes formes, en même temps il est dur. Ses propriétés sont la rigueur et par extension la capacité à trancher, restreindre, de ramener à l'essentiel. Il représente l'automne.

L'Eau :
Elle représente le courant. Ses propriétés sont d'humecter, d'humidifier, de descendre vers le bas et de s'accumuler en stagnant, représentant par extension la conservation, la thésaurisation. Elle est associée à l'hiver.

Plusieurs principes régissent ces cinq mouvements dont les deux plus importants sont le principe d'engendrement et le principe de contrôle. Chaque élément exerce une action génératrice et une action de contrôle sur deux autres.

Principe d'engendrementL'Eau favorise la croissance des végétaux qui donnent le Bois ;
Le Bois est nécessaire pour entretenir le Feu ;
Le Feu produit des cendres qui engendrent la Terre ;
La Terre engendre le Métal, la terre contient des minéraux, du minerai ;
Lorsqu'il est chauffé le métal se liquéfie, comme l'eau.

Principe de contrôleL'Eau éteint le Feu ; Le Feu fond le Métal ;
Le Métal coupe le Bois ;
Le Bois se nourrit de la Terre ;
La Terre contient l'Eau et l'absorbe.

Ces principes sont les lois naturelles de l'évolution dynamique des choses. Dans la nature ils accompagnent l'état naturel des choses, chez l'homme, ils accompagnent l'état physiologique.

Appliquée à la MTC, cette théorie permet d'étudier le corps et ses composants, les rapports entre les différentes parties de l'organisme et les relations que celles ci entretiennent avec l'ensemble du corps.
Ainsi, entre autres, au Bois est associé le Foie, au Feu le C&oeoelig;ur, à la Terre la Rate, au Métal le Poumon, à l'Eau les Reins, organes dont la définition diffère de la médecine occidentale, comme il est expliqué plus loin.

Contacter le cabinet

Consultez également

Consultez également

c